Allo, Parents en crise

La Fnepe et de nombreuses EPE de son réseau ont décidé de poursuivre le fonctionnement du numéro vert mis en place pour faire face aux effets du confinement.

Pour être plus lisible cette plateforme d’écoute téléphonique de soutien à la parentalité change de nom et devient « Allo parents en crise »….

En effet, depuis le 11 mai, 6 jours sur 7 et 12 heures par jour, les appelants continuent de pouvoir s’entretenir avec un professionnel formé à l’écoute téléphonique.

Psychologues, éducateurs ou encore médiateurs familiaux d’une vingtaine d’EPE – président de la Fnepe compris – tous les écoutants du numéro vert s’accordent pour reconnaître qu’ils ont souvent eu l’occasion d’écouter, d’apaiser et d’orienter des parents angoissés, déroutés et désarmés devant des situations et des réactions inattendues liées aux contraintes imposées par le confinement et à leurs impacts.

Le prochain challenge consistera à tenter de faire perdurer ce numéro vert national au-delà de l’été, quitte à l’orienter plus vers la prévention des situations conflictuelles, en complément de tous les dispositifs existant déjà dans les différentes EPE.

Flyer horizontal A6_JUILLET.JPG

"Etre écoutant" par Michel Wawrzyniak, président de la Fnepe. 

Le Conseil Scientifique de la Fnepe a pour missions d’approfondir et de développer la réflexion sur les concepts, les théories et les méthodologies fondant l’activité du réseau dans le respect de la charte, dans les domaines de l’éthique, des sciences de l’homme et de la société, du droit, des politiques éducatives et sociales.

Dans ce cadre nous sommes heureux de partager avec vous une partie des articles, des conseils de lecture et des réflexions des différents membres dans une section dédiée sur notre site internet: Articles du Conseil Scientifique

Nous commençons ce partage avec le témoignage de notre président, Michel Wawrzyniak, suite à sa participation en tant qu’écoutant à la plateforme téléphonique d’aide à la parentalité « Allô parents confinés » mise en place pour aider les parents faire face au confinement. Cette plateforme continue son soutien aux parents sous l’appellation « Allô, parents en crise » plus en adéquation avec l’évolution de la situation liée à la crise de la Covid-19.

 

 

« Ētre écoutant » par Michel Wawrzyniak

Etre écoutant suppose être en état de recevoir une diversité étonnante d’appels. Depuis ceux qui ne durent que quelques minutes et qui nous permettent de donner une information, ou encore d’en démentir une autre dans un contexte où circulent bien des craintes et de fortes incertitudes. Jusqu’à des entretiens plus longs qui se tissent progressivement grâce à une relation de confiance s’établissant lentement et prudemment et qui dévoilent, souvent, la solitude ou l’isolement d’un parent. Il nous faut souligner cette part importante de situations monoparentales ou de séparations conjugales en cours dans les appels reçus.

Etre écoutant c’est faire face aux interrogations portant sur l’exercice de la parentalité concernant tous les âges, de la toute petite enfance jusqu’à l’adolescence. Elles émanent de situations familiales où le parent se sent rendu inquiet ou submergé par la conduite de son enfant, que celui-ci se replie ou se mette à déborder voire à tyranniser les siens, fratrie et/ou parents. C’est donc la question de la bonne distance entre les parents et les enfants qui se trouve exposée aux écoutants du numéro vert, la question de la bonne distance exposée à partir d’un sentiment d’impuissance qui vient submerger alors le ou les parents et qu’il s’agit pour nous d’essayer d’apaiser et peut-être même d’analyser.

Etre écoutant c’est savoir contextualiser ces situations rendues exceptionnelles du fait d’une pandémie et d’un confinement eux-mêmes exceptionnels que les familles ont à affronter. Et que ce défi que nous vivons tous est énorme.

Etre écoutant suppose être capable d’orienter vers d’autres instances davantage spécialisées comme, par exemple, des services juridiques.

Etre écoutant c’est aussi avoir un puissant sentiment d’appartenance à un réseau, celui des plus de 80 collègues écoutants des EPE et de la Fnepe qui peuvent recevoir à nouveau un appel qui aura abouti, dans un premier temps, à une avancée provisoire et qui rebondira assez vite avec d’autres mises en partage avec d’autres écoutants.

Etre écoutant c’est aussi offrir ce questionnement sur ce que chacun aura vécu et traversé durant cette période exceptionnelle et donc inviter à un mouvement de recul : « Qu’est-ce que vous retiendrez de cette période très spéciale de confinement pour votre existence ? ». Chacun trouvera ici sa propre réponse.